· 

Aider les enfants à exprimer leurs sentiments partie 2/4

d'après Adèle Faber et Elaine Mazlish in "Frères et soeurs sans rivalité"

Comment naissent les rivalités dans les fratries ? Pourquoi les enfants ont-ils TOUJOURS l'impression que vous aimez l'autre plus que elle ou lui ?

"Adèle Faber et Elaine Mazlish refusent d'accepter l'idée que les taquineries constantes, les bagarres et les disputes sont le prix à payer pour avoir plus d'un enfant."


Comment apaiser les relations entre les enfants ?

La gestion des émotions à la sauce Faber et Mazlish

L'objectif est tout simplement génial, et, aux dires des auteures, totalement atteignable :

 

"Au lieu de m'inquiéter et de vouloir que les fils deviennent amis, ai-je expliqué, j'ai cherché à leur transmettre les attitudes et compétences nécessaires à toute relation affective."

 

Autant vous dire que plus vous travaillez à améliorer la relation entre vos enfants, plus vous sentez l'importance et l'impact des mots, de la communication et plus votre vie, en générale, s'améliore !

Dans cet article, vous saurez comment aider les enfants à exprimer leurs sentiments envers les autres sans se faire de tort grâce à 4 habiletés.

 

Au menu de cet article :

  1. Au lieu de mettre de côté les sentiments négatifs qu'un enfant éprouve envers un autre, reconnaissez ses sentiments
  2. Accordez aux enfants, de façon imaginaire, ce qu'ils ne peuvent obtenir dans la réalité
  3. Aider les enfants à canaliser leurs sentiments hostiles vers une expression symbolique ou créative
  4. Arrêter les comportements brutaux. Montrer comment exprimer la colère en toute sécurité. Evitez d'attaquer l'attaquant.

2- Les sentiments peuvent être écoutés, si intenses soient-ils

Comme dirait Haim Ginott, le père de cette communication qui nous rapproche de nos sentiments et nous permet de les exprimer, un sentiment, c'est vrai ! Si votre enfant vous montre un verre et vous dit, maman, papa, je vois un verre ou je vois une table, ça ne vous viendrait pas à l'idée de lui dire : Franchement, là, tu exagères un tout petit peu non ? 

 

Pourtant, c'est ce que nous faisons tous les jours avec leurs sentiments. "Je déteste mon frère" "Je hais ma soeur" !  La tentation est grande de leur faire ravaler leurs mots. Pourtant, ce qui est refoulé, ressortira, sous une forme ou sous une autre, et pas toujours d'une façon agréable. Les enfants apprennent à mentir, à masquer leurs sentiments profonds. Ils apprennent qu'ils sont de mauvaises personnes de ressentir ce qu'ils ressentent...

 

Ok, alors que fait-on ? On les laisse s'insulter entre eux pour le bien de leur expression émotionnelle ?? Heu...non, tant que possible on évite. Même si c'est loin d'être simple.

 

La gestion des émotions, et leur expression demande du temps et du soutien de la part des adultes pour que cela puisse "sortir" d'une façon acceptable pour tous. Voici quelques suggestions qui pourraient vous être utiles.

Accordez aux enfants, de façon imaginaire, ce qu'ils ne peuvent obtenir dans la réalité.

 

L'enfant/l'ado dit Au lieu de Exprimer ce que peut désirer l'enfant
Renvoie le bébé ! Tu ne penses pas ce que tu dis. Tu sais que tu l'aimes. Tu ne veux pas d'elle ici. Des fois, tu voudrais qu'elle s'en aille.
Je l'ai entendu se moquer de moi avec ses amis. Et alors ? Les garçons sont comme ça. Ca te fait de la peine. Tu aimerais qu'il soit plus loyal envers sa soeur.
Il choisit toujours le moment où j'essaie de faire mes devoirs pour jouer de la batterie. Ne t'énerve pas. Tu n'as qu'à fermer ta porte. C'est plutôt agaçant. Tu aimerais qu'il vérifie avec toi avant de se mettre à jouer.

J'espère que beaucoup d'entre vous feront l'expérience de ces façons différentes de prendre soin des enfants. Il y aura des ratés, des maladresses, c'est sur. Mais il y aura aussi des pépites ! Des situations qui seront désamorcées, comme par miracle.

 

Notre façon de communiquer est une langue émotionnelle qui peut aider ou parfois envenimer la situation. Il s'agit souvent d'apprendre une nouvelle langue. Comme tout apprentissage, il y a des avancées, des retours en arrière, des moments de joie et de découragements. C'est important d'avoir à l'esprit que le changement n'est pas linéaire.

 

Pour la suite, sur la façon de canaliser les sentiments hostiles grâce à la créativité, c'est par ici.


 

Dites moi en commentaires, comment vous vous sentez après la lecture de cet article ?

  • Avez-vous envie de tenter quelque chose à la prochaine dispute de vos enfants ?
  • Avez-vous besoin d'éclaircissements ? 
  • Qu'est-ce qui fonctionne le mieux à la maison ? Témoignez, vous rendrez service aux autres parents.

Je serai ravie de vous répondre  et d'échanger ! 

Écrire commentaire

Commentaires: 0