· 

Expression sentiments 4

d'après Adèle Faber et Elaine Mazlish in "Frères et soeurs sans rivalité"

Comment naissent les rivalités dans les fratries ? Pourquoi les enfants ont-ils TOUJOURS l'impression que vous aimez l'autre plus que elle ou lui ?

"Adèle Faber et Elaine Mazlish refusent d'accepter l'idée que les taquineries constantes, les bagarres et les disputes sont le prix à payer pour avoir plus d'un enfant."


La gestion des émotions à la sauce Faber et Mazlish

L'objectif est tout simplement génial, et, aux dires des auteures, totalement atteignable :

 

"Au lieu de m'inquiéter et de vouloir que les fils deviennent amis, ai-je expliqué, j'ai cherché à leur transmettre les attitudes et compétences nécessaires à toute relation affective."

 

Autant vous dire que plus vous travaillez à améliorer la relation entre vos enfants, plus vous sentez l'importance et l'impact des mots, de la communication et plus votre vie, en générale, s'améliore !

Dans cet article, vous saurez comment aider les enfants à exprimer leurs sentiments envers les autres sans se faire de tort grâce à 4 habiletés. 

 

Au menu de cet article :

  1. Au lieu de mettre de côté les sentiments négatifs qu'un enfant éprouve envers un autre, reconnaissez ses sentiments
  2. Accordez aux enfants, de façon imaginaire, ce qu'ils ne peuvent obtenir dans la réalité
  3. Aider les enfants à canaliser leurs sentiments hostiles vers une expression symbolique ou créative
  4. Arrêter les comportements brutaux. Montrer comment exprimer la colère en toute sécurité. Evitez d'attaquer l'attaquant.

4- La colère est utile et peut s'exprimer de façon acceptable

Comme je dis dans l'une de mes conférences, "la colère c'est super" et j'ajouterai, découvrons comment faire !

Les confusions sont nombreuses entre la colère, la violence, l'agressivité et la frustration. Cela fait partie des sujets régulièrement abordés dans mon cabinet de consultation.

Adèle Faber et Elaine Mazlish, dans Frères et soeurs dans Rivalité, nous suggèrent une dernière façon pour aider nos enfants à s'exprimer sans faire de tort.

 

Arrêter les comportements brutaux. Montrez comment exprimer la colère en toute sécurité. Evitez d'attaquer l'attaquant

 

L'enfant/l'ado dit ou fait Au lieu de Montrez une meilleure façon d'exprimer la colère
L'enfant s'apprête à en taper un autre. En voilà une vilaine chose à faire au bébé ! Elle a juste touché à tes cubes. Pas de coups ! Dis à ta soeur que tu es furieux avec des mots, pas avec tes poings. "Tiens-toi loin de mes blocs !"
Tu as volé de la monnaie, sale voleur ! Voilà une chose terrible à dire à ton propre frère.

Tu as l'air furieux ! Mais je m'attends à ce que tu confronte ton frère sans lui lancer d'injure.

"Je veux que tu te tiennes loin de mon argent !"

Cet espèce de cochon a mangé tous les biscuits ! Tu lui avais fait la même chose

Au lieu de lancer des injures, dis-lui comment tu te sens ou ce que tu souhaites. 

"Je déteste que tu prennes tous les biscuits. J'aimerais que tu m'en laisses un peu."


Ces suggestions, même si elles ont l'air basiques, sont très puissantes. Pourquoi ? Parce qu'elles envoient un message soutenant à l'enfant. Parce qu'elles lui donnent les moyens, aujourd'hui et demain de s'exprimer, de dire qui il est, sans causer de dommages.

 

Même si de nombreux parents qui participent aux ateliers du même nom relatent régulièrement des succès incroyables, des changements hallucinants, gardez à l'esprit que certaines choses avancent doucement.

 

Nous voilà arrivés à la fin de cette série d'articles qui a débuté ici

 

Dites moi en commentaires, comment vous vous sentez après la lecture de cet article ?

  • Avez-vous envie de tenter quelque chose à la prochaine dispute de vos enfants ?
  • Avez-vous besoin d'éclaircissements ? 
  • Qu'est-ce qui fonctionne le mieux à la maison ? Témoignez, vous rendrez service aux autres parents.

Je serai ravie de vous répondre  et d'échanger ! 


Voilà beaucoup de suggestions pour les parents de fratrie. Ca peut faire beaucoup pour un seul parent n'est-ce pas ? A-t-on vraiment le temps pour ça ? Est-ce bien nécessaire après tout ? 

 

Je n'ai pas la réponse à cette question, cela dépend de chacun. Etre parent, c'est parfois difficile, gérer ses émotions, canaliser celle de ses enfants, c'est épuisant. En ce sens, cette approche peut aider certains, et pas d'autres. C'est ainsi.

 

Cet article, je l'ai écrit avant tout pour les parents qui ont déjà "décidé" que les choses devaient changer. J'espère avoir contribuer à ouvrir quelques pistes, quelques voies. L'approche d'Adèle Faber et Elaine Mazlish a beaucoup de succès, j'espère qu'il en sera de même pour vous.

 

Dites moi en commentaires, comment vous vous sentez après la lecture de cet article ?

  • Avez-vous envie de tenter quelque chose à la prochaine dispute de vos enfants ?
  • Avez-vous besoin d'éclaircissements ? 
  • Qu'est-ce qui fonctionne le mieux à la maison ? Témoignez, vous rendrez service aux autres parents.

Je serai ravie de vous répondre  et d'échanger ! 

Écrire commentaire

Commentaires: 0